Think • Stimulate • Bridge

Search form

Newsletters

Related blogs to Abdelhak Bassou

L’ « Occident » a-t-il survécu à la chute de l’URSS ?

Abdelhak Bassou | Posted : March 13, 2018

S’adressant à l’Occident en 1989, Alexandre Arbatov, conseiller diplomatique de Mikhaïl Gorbatchev avait dit : "nous allons vous rendre le pire des services, nous allons vous priver d'ennemi ". Ce que le russe n’avait pas prévu à ce moment, c’est que la disparition de l’Union Soviétique allait priver l’occident de bien plus que d’un ennemi : elle allait le priver de son identité.

Sahel : Rien ne sert de courir, il faut trouver la bonne mesure.

Abdelhak Bassou | Posted : March 05, 2018

Les attaques terroristes au Sahel se sont multipliées et intensifiées depuis le début de l’année 2017 en général et depuis l’annonce de la création de la force G5 Sahel en particulier. Les armées maliennes, nigériennes et burkinabés en sont les cibles privilégiées, mais elles ne sont pas les seules. La MINUSMA (mission des Nations-Unies pour la stabilisation du Mali) perd des hommes dans les différentes attaques presque quotidiennes et même BARKHANE (opération au Sahel de l’armée française), réputée être une force mieux équipée, plus organisée et hautement professionnelle, a subi des dégâts humains. 

Après l’Angola, le Zimbabwe et l’Afrique du Sud, l’Ethiopie

Abdelhak Bassou | Posted : February 16, 2018

Lorsqu’en novembre dernier j’avais intitulé mon blog sur Zuma et Mugabe « Mugabe tombe, Zuma vacille », j’avais tracé un parallèle entre la situation des deux hommes. Ils voulaient tous les deux confier le pouvoir à leurs compagnes au détriment de leurs vice-présidents. Aujourd’hui, la similitude continue de se confirmer : Zuma vacillant après la chute de Mugabe, finit par démissionner lui aussi et donc tomber. Les deux anciens vice-présidents sont aujourd’hui des présidents en exercice momentanément, en attendant les prochaines élections. Les cas sud-africain et zimbabwéen peuvent quasiment se calquer l’un sur l’autre. C’est d’ailleurs en apprenant sur le cas du Zimbabwe que j’ai pu dessiner de manière quasi juste la suite des évènements en Afrique du sud dans mon Policy Brief intitulé « Ramaphosa à la tête de l’ANC, une cohabitation qui ne dit pas son nom ». Si les chutes des deux hommes se ressemblent, elles ne constituent pas le seul modèle de fin de règne dans ce qui semble être les prémisses d’un « printemps africain », même si les évènements se passent plutôt en plein hiver. 

هل تندلع حرب النيل؟

Abdelhak Bassou | Posted : January 29, 2018

بلغت أزمة حوض النيل الناجمة عن تشييد سد "النهضة الإثيوبي" مرحلة حاسمة، وأضحت في مفترق الطرقات بين الحرب والسلم، خصوصا بعد التحركات الدبلوماسية الأخيرة وبعد انطلاق حشد الجنود على الحدود. حيث يشير الخبراء المختصون في هذه القضية أن العلاقات بين دول حوض النيل متأرجحة بين الصراع والتعاون، ويقرون أن المفاوضات حول قضية الماء تشهد مدا وجزا وتقلبات بحكم توالي فترات من المقاومة والجمود وحتى التهديدات  في بعض الأحيان

La Guerre du Nil n’aura pas lieu ?

Abdelhak Bassou | Posted : January 24, 2018

Sur fond de ballets diplomatiques et d’amassements de troupes sur les frontières, la crise du bassin du Nil, provoquée par le barrage « grande renaissance éthiopienne », semble à la bifurcation des chemins entre la guerre et paix. Les experts de la question soulignent en effet que les rapports entre les États dans le Bassin du Nil, oscillent entre confrontation et coopération et que l’évolution des relations et négociations sur la question de l’eau n’est pas stable puisqu’il existe des phases de résistance, de blocage et parfois de menace

Zimbabwe/Afrique du Sud : Mugabe tombe, Zuma vacille

Abdelhak Bassou | Posted : November 20, 2017

1. Zuma vole au secours de Mugabe mais échoue :

S’étant, de manière précipitée, porté au secours de son ami Robert Mugabe, Président du Zimbabwe, Jacob Zuma, président de l’Afrique du Sud s’est mis dans une position d’enlisement qui compromet l’avenir politique de son clan au sein de l’African National Congress. En effet, les événements se déroulent à quelques semaines du congrès du parti qui doit désigner son nouveau président.

Echange culturel et dialogue en Méditerranée. Est-ce possible ?

Abdelhak Bassou | Posted : December 21, 2015

Lors de la douzième rencontre du groupe de la stratégie méditerranéenne tenue à Turin en Décembre, l’échange entre les cultures a été évoqué comme levier de développement de la dimension humaine dans les questions méditerranéennes. Plusieurs intervenants ont présenté cet échange comme une formule permettant de mieux connaitre l’autre et par conséquent de vaincre cette peur de celui que nous ne connaissons pas ou que nous connaissons peu.

Pages

Pages