Think • Stimulate • Bridge

La complexité de la remontée des Chaînes de valeur Mondiales : Cas des industries automobile et aéronautique au Maroc et en Tunisie

Larabi Jaidi , Yassine Msadfa | September 21, 2017

Les chaînes de valeur mondiales offrent de nouvelles opportunités de transformation structurelle pour les pays en développement. Aujourd’hui la vision des chaînes de valeur mondiales se limitant à l’analyse des flux commerciaux et des IDE à l’échelle globale n’est plus suffisante pour répondre aux questions clés du positionnement et de la remontée dans ces chaînes de valeur, de la dynamique de la capture de la valeur et de sa pérennisation. La réponse à ces questions appelle un éclairage des réseaux de production qui, même pour un simple produit, couvrent les pays insérés dans les chaines de valeur sectorielles. Ces réseaux créés par le déploiement de ces chaînes sont le fait d’entreprises qui optimisent leurs stratégies d’approvisionnement via une réorganisation géographique et la séparation des stades de production. Désormais, l’avantage compétitif est remodelé par la logique de comportement des firmes, il se construit par la coopération inter-nations et intra-firmes.

L’objet de cette contribution est de rendre compte de ces interdépendances nouvelles et comment intégrer, dans notre compréhension du déploiement des Chaînes de Valeur Mondiales (CVM), la logique des stratégies et comportements d’entreprises, le potentiel d’implication du tissu local des entreprises nationales, les articulations complexes entre innovations technologiques et organisationnelles, espaces géographiques et cadres sociopolitiques que construisent et déconstruisent les acteurs économiques dans ce processus de déploiement des CVM, à travers l’étude des secteurs automobiles et aéronautiques au Maroc et en Tunisie.

Tags