Think • Stimulate • Bridge

Search form

Newsletters

Add to Calendar 28/03/2018 17:00 28/03/2018 19:00 Africa/Casablanca Présentation du livre de Jean-Pierre FILIU : « Généraux, gangsters et jihadistes : histoire de la contre-révolution arabe » OCP Policy Center, Rabat /By invitation/ En collaboration avec l’Institut français du Maroc, OCP Policy Center a le plaisir d’accueillir la présentation du livre « Généraux, gangsters et jihadistes : histoire de la contre-révolution arabe » écrit par Jean-Pierre Filiu, professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain, à Sciences Po.  OCP Policy Center, Rabat OCP Policy Center contact@ocppc.ma false DD/MM/YYYY
Wednesday, March 28, 2018 - 17:00 to 19:00

Présentation du livre de Jean-Pierre FILIU : « Généraux, gangsters et jihadistes : histoire de la contre-révolution arabe »

OCP Policy Center, Rabat

By invitation

En collaboration avec l’Institut français du Maroc, OCP Policy Center a le plaisir d’accueillir la présentation du livre « Généraux, gangsters et jihadistes : histoire de la contre-révolution arabe » écrit par Jean-Pierre Filiu, professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain, à Sciences Po. 

Description

Sept longues années ont passé depuis que le monde arabe a été secoué par une vague de contestation démocratique sans précédent. Jean-Pierre Filiu brosse la première fresque d'ensemble de ces sociétés qui vivent à l'heure d'une véritable contre-révolution où généraux, gangsters et jihadistes s'allient volontiers pour organiser le chaos à leur profit et enterrer toute espérance démocratique.

On ne compte plus les livres consacrés aux différentes manifestations de l'Islam politique. Bien plus rares sont les études dédiées aux appareils de sécurité et de répression, dont le poids est pourtant exorbitant dans le monde arabe.

Cet ouvrage, qui fera date, répond à ce besoin de compréhension de telles structures de l'ombre, désignées sous le terme d'" État profond ". Il en éclaire le processus de construction historique, à la faveur du détournement des indépendances arabes par des cliques putschistes. Il en décrit les formidables ressorts économiques, depuis l'accaparement des ressources nationales jusqu'au recyclage de rentes stratégiques, notamment pétrolières.

Les " guerres globales contre la terreur " de ce début de siècle ont représenté une aubaine multiforme pour ces différents régimes confrontés aux revendications démocratiques de leurs sociétés. Ils s'en nourrissent tant et si bien, aujourd'hui comme hier, que la menace jihadiste, loin de décliner, ne fait que proliférer.

Un paradoxe très lourd de conséquences pour la sécurité du monde. Car les sociétés arabes ne connaissent pas seulement des guerres meurtrières en Syrie, en Irak, en Libye ou au Yémen. Elles vivent aussi à l'heure d'une véritable contre-révolution, dont Jean-Pierre Filiu brosse la première fresque d'ensemble en mobilisant son expérience intime d'une réalité largement méconnue. Il nous explique comment la transition tunisienne demeure une exception dans une région où généraux, gangsters et jihadistes s'allient volontiers pour enterrer toute espérance démocratique.
 

Agenda 

 

17:00 – 17:15

Mot d'ouverture

- Laurence LEVAUDEL-CLAUSS, attachée de coopération - Responsable du Pôle Gouvernance, Ambassade de France au Maroc
- Karim El Aynaoui, Directeur Général, OCP Policy Center

17:15 – 17:30

introduction
Par Mohamed Cherkaoui, Sociologue et Directeur de recherche, CNRS, France

17:30 – 18:15

Présentation du livre : « Généraux, gangsters et jihadistes : histoire de la contre-révolution arabe »

Par Jean-Pierre FILIU, professeur des universités 

18:15 – 19:00

Debat

« Lire le résumé ici »

Keep me informed
About the Speakers :
  • Mohamed Cherkaoui

    Mohamed Cherkaoui, né en 19451, est directeur de recherche au CNRS. Il a réalisé une grande étude sur la recherche en sciences sociales au Maroc (2008). Il a été nommé le 4 janvier 2010 membre de la Commission consultative de la régionalisation (CCR) par le roi Mohammed VI.

    Il a fait des études de philosophie et de sociologie à la Sorbonne, soutenu son doctorat ès lettres et sciences humaines en 1981 à l'Université de Paris Sorbonne. Il a enseigné dans plusieurs universités, notamment à Sciences Po Paris, aux universités de Paris IV, Paris V, Oxford, Lausanne, Genève, Rabat, Casablanca. Il est membre de l'Academia Europaea et de la European Academy of Sociology. 

    Mohamed Cherkaoui est auteur de nombreux articles, notamment « Essai sur l’islamisation. Changements des pratiques religieuses dans les sociétés musulmanes, Paris, Presses Universitaires de Paris Sorbonne, Février 2018 ; « La course aux armements au Maghreb : un cas d’école », in Guennoun, N., Tendances internationales et internes de l’évolution du droit ; « Stratégies du conflit et ellipse des crises : un point de vue sociologique et géopolitique » in Annuaire Marocain de la Stratégie et des Relations Internationales ; "Le fondamentalisme islamique. Esquisse d’une interprétation", Commentaire.

  • Jean-Pierre FILIU

    Professeur des universités
    Jean-Pierre Filiu est professeur des universités en histoire du Moyen-Orient contemporain, à Sciences Po depuis 2006. Membre du département d’histoire, il enseigne au sein de l’Ecole de Paris des affaires internationales(Paris School of International Affairs/PSIA). 

    Lauréat de Sciences Po en 1981, il est diplômé de l’Institut national de langues et civilisations orientales(INALCO) (DULCO de chinois en 1983 et d’arabe littéral en 1985). Il a obtenu à Sciences Po un doctorat en histoire (1985) et l’habilitation à diriger des recherches (2008) et a été professeur invité dans les universités américaines de Columbia et de Georgetown. 

    Jean-Pierre Filiu rejoint le CERI en 2009. De 1988 à 2006, il a servi comme conseiller des Affaires étrangères dans les ambassades de France en Syrie, en Tunisie et en Jordanie. Il a aussi à ce titre été membre des cabinets du ministre de l'Intérieur (1990-1991), du ministre de la Défense (1991-1993) et du Premier ministre (2000-2002). 

    Le président de la République François Hollande l'a nommé, en 2012, à la commission d'élaboration du Livre blanc de la Défense et de la Sécurité nationale.