Think • Stimulate • Bridge

Add to Calendar 15/12/2017 17:00 15/12/2017 17:00 Africa/Casablanca Call for Papers: Gender and Time-Budget: Profiles, indicators and methods of analysis .... Genre et Budget – Temps : Profils, indicateurs et méthodes d’analyses   *Contexte*:  Depuis le début des années 90, les enquêtes sur les budgets-temps ne cessent d’occuper une importante place dans l’architecture des statistiques sociales. A cet effet, plus de 60 pays dans le monde se sont engagés à mener de tels projets pour élaborer un « Compte Satellite » dédié aux... OCP Policy Center, Rabat OCP Policy Center contact@ocppc.ma false DD/MM/YYYY
Friday, December 15, 2017 - 17:00

Call for Papers: Gender and Time-Budget: Profiles, indicators and methods of analysis

Genre et Budget – Temps : Profils, indicateurs et méthodes d’analyses

 

Contexte

Depuis le début des années 90, les enquêtes sur les budgets-temps ne cessent d’occuper une importante place dans l’architecture des statistiques sociales. A cet effet, plus de 60 pays dans le monde se sont engagés à mener de tels projets pour élaborer un « Compte Satellite » dédié aux ménages. Dans ce sens, ces dispositifs se révèlent d’une grande efficacité dans la mesure où ils facilitent l’évaluation du travail fourni par les ménages en distinguant ses dimensions marchande et non marchande.

Les données issues de ces enquêtes permettent de disposer d’un nombre considérable d’informations permettant une meilleure élaboration des politiques publiques. Elles résument de façon arithmétique la manière dont les gens « passent » ou « affectent » leur temps sur une période donnée, généralement les 24 heures d’une journée ou les 7 jours d’une semaine. Les données sur l’emploi du temps rendent compte de la vie quotidienne d’une personne, de manière plus précise et globale comparativement à d’autres types de données d’enquêtes. Elles donnent ainsi une idée sur :

  • _ La nature de l’activité (professionnelle, domestique, loisir, …) ;
  • _ Le temps consacré à chaque activité ;
  • _ La fréquence à laquelle chaque activité est réalisée.

 

Il s’agit là d’un type d’enquêtes des plus riches en variables microéconomiques, si bien que les enquêtes sur le budget-temps des ménages sont devenues incontournables à la mesure exacte de l’impact des habitudes quotidiennes par rapport à une variable d’intérêt. Le concept temps, et sa valeur d’usage, sont essentiels pour une analyse économique consistante et pour l’élaboration de stratégies nationales en matière de politiques publiques rationnalisées. 

La portée internationale de telles enquêtes rend nécessaire l’échange des bonnes pratiques en la matière, ainsi que l’harmonisation de la définition des concepts, des méthodes et des modes d’exploitation et d’agrégation des résultats. De telles démarches vont permettre d’obtenir des résultats plus fiables permettant, ainsi, de répondre à des questions pertinentes en matière de politiques publiques, et rendre par la suite les comparaisons internationales plus abordables.

S’inscrivant dans cette dynamique, le Maroc fait figure de pays pionnier au niveau régional et continental, en élargissant et de façon méthodique son éventail d’enquêtes statistiques de référence pour une meilleure lecture de ses réalités économiques, sociales et culturelles, simplifiant de surcroît une complexité pouvant servir d’éclairage à une plus grande efficience des politiques publiques.

En 2012, l’enquête a porté sur un échantillon de 9 200 ménages et a relevé systématiquement les occupations quotidiennes de tous les membres des ménages, femmes, hommes et enfants, en mettant l’accent sur leur nature et le volume horaire par tranches de 24 heures.

La valeur d’usage de telles enquêtes pour un pays tel que le Maroc réside dans le fait qu’elles servent :

- À déterminer la répartition du temps entre les activités quotidiennes exercées par la population, aussi bien dans leurs durées que dans leurs rythmes, dans un laps de temps de 24 heures ;

- À quantifier et décrire les différentes activités exercées par la population en interaction avec les différents facteurs démographiques, économiques et socioculturels ;

- À offrir une base de données statistique et d’indicateurs sexués pour une meilleure intégration des questions de genre dans les programmes de développement économique et social ;

- À mieux connaitre l’investissement dans le temps de travail domestique par les ménages en général et les femmes en particulier, et en déduire une estimation de la valeur ajoutée sur le plan économique.

Présentation du colloque: 

Le bien fondé de telles enquêtes n’étant plus à démontrer, il devient primordial aujourd’hui de nourrir la réflexion sur le chemin restant à parcourir pour une meilleure exploitation des données qui en sont issues. Ainsi, les différents acteurs concernés (autorités statistiques, pouvoirs publics, chercheurs académiciens, …) doivent œuvrer ensemble le long de la chaine de valeur statistique pour favoriser une meilleure exploitation des données issues de ces enquêtes.

La tenue de ce colloque s’inscrit dans ce cadre, et c’est dans cet esprit que le Haut-Commissariat au Plan (HCP) et l’OCP Policy Center (OCPPC) appellent à la soumission d’articles qui explorent et apportent des éléments de réponses aux questionnements gravitant autour de la problématique du genre et budget-temps. L’objectif étant de créer un climat d’échange constructif permettant de produire et de capitaliser des connaissances utiles sur les enquêtes Budget-temps ainsi que sur l’exploitation des données qui en ressortent.

L’une des questions structurantes sur l’usage du temps, et la répartition des tâches professionnelles et domestiques au sein du ménage, est de mieux comprendre la division du travail entre femmes et hommes et leur affectation du temps aux travaux marchands et non marchands. A cet égard, les changements structurels marquant la dynamique de la société marocaine, notamment la tendance à la compression des tailles des ménages, conjugués à l’intégration encore timide des femmes sur le marché du travail, tout comme le niveau de vie ou la division sexuée sur le marché du travail -ségrégation horizontale et ségrégation verticale-, n’ont pas manqué d’impacter le modèle d’allocation du temps économique et du temps domestique et familial des deux sexes.

Au Maroc, entre 1997 et 2012, ces tendances déterminent dans une large mesure la manière dont la population féminine utilise son temps, l’emplacement temporel et la séquence des activités qu’elle exerce quotidiennement. Les indices d’horaires qui en découlent renseignent, entre autres, sur son mode de vie et dressent des clichés sur son organisation journalière des différentes tâches réalisées, à la fois domestiques et marchandes. A cet égard les premiers constats relevés marquent des changements significatifs selon les facteurs d’influence individuels et structurels.

Dans ce cadre, les premiers résultats montrent que la hiérarchisation de l’impact de ces facteurs permettrait de faire la part des choses. A titre indicatif, la vie en couple sans enfants à bas âge et la réduction de la taille des ménages déterminent le plus l’allocation du temps entre activité professionnelle et activité domestique que ne laissent apparaitre la capacité d’équipement des ménages et le niveau d’éducation des femmes et des hommes.

Selon les méthodes adoptées, il est possible de mieux connaitre les changements intervenus dans la division sociale de travail au prisme des différences genrées, et les changements dans les modèles de rôles et de comportements, et ce, tout en dissociant les facteurs individuels et structurels, en relation avec les formes des ménages, qui favorisent ou pas la répartition partenariale des activités marchandes et non marchandes entre femmes et hommes.

Les axes proposés portent sur le cadrage méthodologique et technique des enquêtes budgets-temps, les directives à respecter pour réaliser les enquêtes sur les budgets-temps et les pistes d’amélioration de la comparabilité des résultats sur le plan international. La discussion portera aussi sur le rôle que peuvent jouer de telles enquêtes dans le processus de production de données statistiques par genre. Ce qui permet de mieux rendre compte de la contribution des femmes dans la création de la richesse. Sera aussi traité le travail non rémunéré et hors sphère marchande. D’autres éléments tels que la mesure du bien-être, la conciliation entre vie familiale et vie professionnelle seront aussi débattus lors du colloque.

Les travaux du colloque permettront d’approfondir la réflexion amorcée à ce sujet et de formuler des recommandations pour chacun des axes traités.

Liste non exhaustive des thématiques pouvant faire l’objet de communication

Le colloque sera ainsi organisé autour des axes suivants (liste non exhaustive) :

1. Les enquêtes Budget-temps : méthodologie et méthodes d’analyses.

2. Genre et Budget-temps : travail marchand et non marchand.

3. Modèle d’éducation et de formation des enfants : approches par les enquêtes Budget-temps.

4. Evolution de l’emploi du temps des femmes marocaines entre 1997 et 2012.

5. Les mutations des vécus quotidiens et les changements des modèles de sexualisation des rôles sociaux.

6. L’harmonisation des procédés : vers une comparaison internationale.

7. Les germes de la reproduction sociale de la division du travail selon le genre à bas âge 7-14 ans.

8. La consommation du temps libre devant les exigences de l’employabilité économique et les activités domestiques.

Soumission des papiers

Les propositions de communication doivent contenir :

- Informations des auteurs Le nom, prénom, adresse postale, institution de rattachement, adresse courriel.

- premières versions quasi-finalisées des communications pour évaluation.

Les chercheurs dont les travaux porteront sur le Maroc, et voulant mobiliser les données des enquêtes Budget-temps réalisées par l’HCP, devront soumettre leur proposition avant le 15 Octobre 2017. Les propositions devront contenir :

- Enoncé du problème recherche : une description claire et concise de la nature et l’importance de la recherche proposée, sa portée et limites, son contexte général et ses objectifs, avec une référence explicite à la faisabilité et pertinence pour la politique publique.

- Cadrage conceptuel et méthodologie de la recherche : un énoncé clair du cadre conceptuel devrait être fourni, sur l’ensemble des questions spécifiques, identifiables et concrètes pour lesquelles le projet de recherche a l’intention de répondre.

Toute proposition d’article, voulant mobiliser les données des enquêtes Budget-temps réalisées par l’HCP, est soumise au comité scientifique, qui après un avis consultatif, procède à un premier choix. Les auteurs des propositions choisies seront ensuite contacter afin de signer un contrat de mise à disposition de données des enquêtes Budget-temps réalisées par l’HCP.

L’ensemble des documents devront être envoyé à :
Tayeb.GHAZI@ocppc.ma

 

  • - 7-Juillet 2017 : ouverture de l’appel à contribution
  • - 15-Octobre 2017 : date limite d’envoi des propositions voulant mobiliser les données des enquêtes Budget-temps réalisées par l’HCP
  • - 15-Decembre 2017 : date limite d’envoi des versions de communication
  • - 30-Janvier 2018 : avis du comité et notification des auteurs
  • - 15-Fevrier 2018 : tenue de la conférence
  • - 30-Mars 2018 : délai pour le dépôt des articles sous leurs versions finalisées pour les actes.
  • 15-Mai 2018 : publication des actes du séminaire.
  • - Les papiers retenus seront publiés aussi dans un numéro spécial des cahiers du Plan

 

Comité scientifique :

  • - Bennani Mekki
  • - Hazim Mohamed
  • - Ibourk Aomar
  • - Soudi Khalid

 

Télécharger Version Française

Download English Version

Keep me informed