Think • Stimulate • Bridge

Search form

Newsletters

Recent Call for Papers

May 19, 2018 More

Call for paper: Ouverture, productivité et croissance économique au Maroc

Avec l’appui du Centre National pour la Recherche Scientifique et Technique, le Laboratoire d’Economie Appliquée (Université Mohammed V Rabat), en partenariat avec l’OCP Policy Center, lance un appel à contributions pour la publication d’un ouvrage collectif intitulé « Ouverture, productivité et croissance économique au Maroc ».

Keep me informed
December 30, 2017 More

Genre et Budget – Temps : Profils, indicateurs et méthodes d’analyses

Call for Papers: Gender and Time-Budget: Profiles, indicators and methods of analysis

 

Contexte

Depuis le début des années 90, les enquêtes sur les budgets-temps ne cessent d’occuper une importante place dans l’architecture des statistiques sociales. A cet effet, plus de 60 pays dans le monde se sont engagés à mener de tels projets pour élaborer un « Compte Satellite » dédié aux ménages. Dans ce sens, ces dispositifs se révèlent d’une grande efficacité dans la mesure où ils facilitent l’évaluation du travail fourni par les ménages en distinguant ses dimensions marchande et non marchande.

Keep me informed
November 29, 2017 More

Call for Papers : Ouverture, productivité et croissance économique au Maroc

Le lien entre ouverture et croissance est un domaine de recherche largement investi par la littérature économique. Les enseignements que cette dernière véhicule, tant sur la nature des canaux de transmission des effets de l’ouverture que sur leurs effectivités et importances respectives, peuvent paraître parfois ambivalents. Toutefois, il n’en reste pas moins vrai que cette littérature est quasi-unanime quant à l’impact positif de l’ouverture sur la croissance économique. 

Keep me informed
September 15, 2017 More

Call for Papers : Economic policies and financing in developing countries

Les politiques économiques et le financement dans les pays en développement

Les exigences du développement économique et social dans les les pays en développement notamment africaines sont énormes. Elles sont confrontées à un défi d’augmentation de leur taux de croissance. Ce challenge présuppose un immense effort de mobilisation des financements interne et externe alors même que s’opère à l’échelle mondiale des changements au niveau des modalités de financement du développement : la montée des financements internes au détriment de l’aide publique au développement (l’APD) et des financements extérieurs. L’exigence en termes d’augmentation de leur taux de croissance afin de réduire le chômage et la pauvreté de façon significative s’inscrit dans le contexte d’un large programme de renforcement des investissements qui est fonctionnellement lié à une plus grande mobilisation de l’épargne. La littérature macroéconomique concernant l’impact de la libéralisation financière sur l’épargne est considérable. Cependant, la plupart des modèles examinant cette question ne renseignent pas de manière définitive sur le sens de la causalité entre les différentes variables en raison notamment de la complexité du processus de la réforme.

Keep me informed